Pour vous inscrire à notre newsletter, c'est ici !
Merci pour votre inscription !
Erreur de saisie
CONTACT
L'or de sipÁn
AUTEURS
catalogue
jeunesse
ACCUEIL
histoires de TRÉSORS
PRESSE

ARCHÉOLOGUE CORIACE VS INDIANA JONES

PUBLIÉ LE

17

January 2013

Le directeur de l'Institut archéologique du Belize (petit pays situé au sud du Mexique), Jaime Awe, aurait récemment porté plainte contre la société Lucasfilm, productrice de la saga Indiana Jones, qu’il accuse d’avoir utilisé, dans le quatrième volet des aventures du célèbre héros, la réplique d’un crâne de cristal quasiment identique à celui dérobé au Belize par l’explorateur Frederick Albert Mitchell-Hedges dans les années 1920. Jaime Awe entend bien défendre son pays, qu’il estime être victime de pillages, en dénonçant la société de production américaine qui n’aurait, d'après lui, jamais fait les démarches nécessaires pour obtenir l’autorisation d’utiliser la copie du mystérieux crâne en cristal de roche. Quatre ans après la sortie d’Indiana Jones et le royaume du crâne de cristal, les recettes du film s’élèveraient à 786 millions de dollars, et le Belize serait certainement ravi qu’une part du gâteau lui revienne…

Le fameux crâne aurait été découvert par la fille de Mitchell-Hedges, Anna, qui l’accompagnait au cours d’une expédition dans les ruines d’un temple Maya, au cœur de la cité de Lubaantun. Parmi tous les crânes de cristal découverts, celui de Mitchell-Hedges reste le plus célèbre, principalement en raison des polémiques engendrées par son authenticité plus que douteuse… En effet, l’aventurier avait la réputation de souvent enjoliver la réalité et de nombreux sceptiques considèrent que les crânes de cristal seraient des objets de facture relativement récente (probablement du XIXe siècle), impossibles à réaliser avec les outils dont disposaient les Mayas.