Pour vous inscrire à notre newsletter, c'est ici !
Merci pour votre inscription !
Erreur de saisie
CONTACT
L'or de sipÁn
AUTEURS
catalogue
jeunesse
ACCUEIL
histoires de TRÉSORS
PRESSE

LA CHASSE AUX DIAMANTS EST OUVERTE !

PUBLIÉ LE

5

May 2015

Qui n’a jamais rêvé de découvrir un diamant ? C’est un souhait que le Crater of Diamonds se propose de réaliser : ce parc unique en son genre, ouvert dans l'Arkansas en 1972, offre à ses visiteurs le droit de fouiller ses terres fertiles en échange de quelques dollars. Situé au-dessus d’un cône volcanique érodé sur un dépôt diamantifère, son sol abrite en effet des milliers de pierres précieuses sur une surface totale de 350 hectares. Plus de 75 000 diamants ont été déterrés depuis la découverte de ce site par un fermier en 1906, dont le fameux Uncle Sam en 1924, plus gros diamant brut jamais découvert aux États-Unis (40,23 carats). Et même si la plupart des pierres mises au jour n’atteignent pas une telle taille, on peut tout de même faire de belles trouvailles sur le site, comme Susie Clark, la semaine dernière, qui y a déniché un diamant de presque 4 carats. Deux diamants en moyenne y sont découverts par jour, de quoi susciter l’espoir des chasseurs de trésors…

Et les diamants ont réellement la cote ces jours-ci. L'un d'entre eux, considéré comme "parfait" du fait de son absence totale d'imperfections et de sa couleur aussi translucide que de l'eau glacée, a en effet été vendu aux enchères fin avril à New York par la maison Sotheby's, pour la jolie somme de vingt millions d’euros. Il avait été découvert dans une mine de la compagnie De Beers en Afrique du Sud, puis taillé et poli pendant plus d’un an. Selon Sotheby’s, seuls cinq diamants d’une qualité et d'une taille comparables ont été vendus aux enchères dans l’histoire. Cette vente survient en tout cas dans un contexte très favorable pour la pierre précieuse, le cours du diamant ayant grimpé de 60 % en cinq ans, et devant encore selon les experts se multiplier par trois d'ici les quinze prochaines années !