Pour vous inscrire à notre newsletter, c'est ici !
Merci pour votre inscription !
Erreur de saisie
ACCUEIL
catalogue
AUTEURS
histoires de TRÉSORS
PRESSE
CONTACT

LA MALÉDICTION DE TOUTÂNKHAMON

PUBLIÉ LE

19

July 2016

L’une des plus grandes découvertes archéologiques du xxe siècle est probablement le tombeau du pharaon Toutânkhamon qui a dévoilé au monde entier sa richesse et sa splendeur lorsqu’il fut ouvert par Howard Carter et son équipe dans la Vallée des rois, en 1922. Pourtant, la renommée de Toutânkhamon ne vient pas seulement de son opulent trésor, mais aussi et surtout de la malédiction qui frappa ceux qui avaient osé violer sa sépulture ! Tout débuta avec la mort du canari de Carter, avalé par un cobra… Cet événement pourrait sembler anecdotique, mais les ouvriers égyptiens y virent tout de suite un mauvais présage, le cobra étant considéré le «serpent des pharaons». Puis, quelques mois après l’ouverture du tombeau, Lord Carnarvon – le commanditaire des fouilles – fut emporté par une septicémie provoquée par une piqûre de moustique et fut le premier cadavre d’une longue série… Ce sont en tout vingt-sept personnes proches de l’expédition qui perdirent la vie dans des circonstances suspectes pendant les douze années qui suivirent la découverte du trésor maudit. Parmi eux, beaucoup succombèrent à une pneumonie asphyxiante qui, pour certains spécialistes pourrait être due à l’inhalation de particules, bactéries ou champignons présents lors de l’ouverture du tombeau… Mais, bien que cette théorie semble logique, elle n’explique pas pourquoi les curieux qui visitèrent les lieux dans les semaines suivant l’exhumation du corps ne furent pas touchés par ce mal mystérieux…

Pour en savoir plus sur cette étrange histoire et vous faire votre propre opinion, nous vous recommandons la lecture de cet article tout juste publié sur le site de Libération au moment où nous achevons la rédaction de ce billet.