Pour vous inscrire à notre newsletter, c'est ici !
Merci pour votre inscription !
Erreur de saisie
ACCUEIL
catalogue
AUTEURS
TRÉSOR PERDU
histoires de TRÉSORS
PRESSE
CONTACT

LA MALÉDICTION DU SAPHIR MAUVE DE DELHI

PUBLIÉ LE

6

September 2016

Connu, à tort, sous le nom de saphir mauve, ce mystérieux bijou est en réalité une énorme améthyste qui porta malheur à tous ceux qui l’eurent entre les mains… La pierre précieuse, dérobée dans un temple par un officier britannique au cours de la révolte indienne de 1857, fut rapportée en Angleterre où elle provoqua la ruine de la famille du voleur. Cédée ensuite à l’écrivain Edward Heron-Allen, elle causa à nouveau à son propriétaire malchance et revers de fortune, sans qu’il réussisse jamais à s’en débarrasser (ainsi, la pierre qu’il avait jetée au fond du Regent’s canal de Londres, lui fut «miraculeusement» restituée dans les mois qui suivirent). En 1904, à la naissance de sa fille, soucieux de la protéger, il décida d’enfermer la pierre dans sept boîtes avec pour instruction de ne pas les ouvrir avant sa mort et en interdisant à sa fille de jamais y toucher. Après le décès de son père, prudente, cette dernière fit don du bijou au Muséum d’histoire Naturelle de Londres. C’est là qu’on peut encore aujourd’hui admirer la malveillante améthyste, qui aurait, en 2004, à nouveau fait une victime en la personne d’un des conservateurs du musée qui perdit la vie après avoir par deux fois déplacé le bijou pour le présenter lors de congrès. Méfiance donc, la malédiction ne semble pas tout à fait éteinte et il semble que la gemme continue de réclamer qu'on la restitue à son temple d’origine…