Pour vous inscrire à notre newsletter, c'est ici !
Merci pour votre inscription !
Erreur de saisie
ACCUEIL
catalogue
AUTEURS
histoires de TRÉSORS
PRESSE
CONTACT

LA MALÉDICTION DU TRÉSOR D’ATAHUALPA

PUBLIÉ LE

25

August 2016

C’est au cœur de la jungle équatoriale que serait caché depuis le XVIe siècle le trésor du dernier empereur inca, le célèbre Atahualpa. Il va sans dire que nombreux sont ceux qui s’aventurèrent à sa recherche, mais, jusqu’à maintenant, tous rentrèrent bredouilles… pour ceux qui eurent la chance de revenir ! Car une étrange malédiction semble peser sur les chasseurs de trésors qui auraient approché d’un peu trop près la dernière demeure d’Atahualpa et la liste de ses «victimes» est longue.

Le premier, fut le padre Longo, un moine franciscain qui disparut mystérieusement lors d’une expédition dans la région des Llanganatis. Suivi de près par le botaniste espagnol Anastasio Guzmán, qui tomba dans un ravin lors d’une crise de somnambulisme. Plus tard, deux officiers de la marine, Blake et Chapman qui avaient découvert une cache pleine d’or se perdirent dans la montagne en essayant de ramener leur butin, où Chapman tomba malade et mourut en quelques jours. Son comparse qui avait miraculeusement réussi à regagner l’Angleterre, passa par-dessus bord alors qu’il avait repris la mer pour retourner en Amérique chercher le reste du trésor. Vint ensuite le tour du colonel Brooks qui, parti avec sa femme et quelques porteurs, fut rapidement abandonné par son équipe et se retrouva seul dans la forêt avec son épouse à qui l’enfer vert fut fatal. Le colonel devint alors fou de chagrin et erra des semaines avant d’être retrouvé. Ainsi se succédèrent les expéditions tragiques, jusqu’à celle qui failli coûter la vie à l’explorateur Philippe Esnos et qu’il raconte dans son livre L’Or d’Atahualpa— dont nous ne saurions que trop vous conseiller la lecture, si cette légende vous intéresse…