Pour vous inscrire à notre newsletter, c'est ici !
Merci pour votre inscription !
Erreur de saisie
ACCUEIL
jeunesse
catalogue
AUTEURS
TRÉSOR PERDU
DIAMANTS VOLÉS
histoires de TRÉSORS
PRESSE
CONTACT

LA SANTA MARIA DE CHRISTOPHE COLOMB RETROUVÉE… ET À NOUVEAU PERDUE !

PUBLIÉ LE

20

January 2015

Nous le savons tous, Christophe Colomb a découvert l’Amérique en 1492. Mais on n’a en revanche toujours pas retrouvé son bateau... Remontons un peu le fil des mois.

Au printemps 2014, une fabuleuse découverte sous-marine mettait toute la sphère historique et scientifique en émoi : l’épave de la Santa Maria, le navire mythique de Christophe Colomb, avait soi-disant été mise au jour au nord de la côte haïtienne par des archéologues. L’identification à l’époque avait été possible grâce à l’étude du journal de bord de Colomb, et de la découverte en 2003 de son fort construit sur l’île d’Haïti. Toutes les preuves géographiques et archéologiques ainsi que la topographie sous-marine semblaient alors concorder.

Or l’Unesco a expliqué en octobre dernier qu’il était impossible que ce bateau soit la Santa Maria. Des fouilles puis des expertises ont en effet prouvé que le navire retrouvé appartient à une époque bien plus tardive que le XVe siècle : des éléments de fixation en cuivre retrouvés sur le site témoignent ainsi d’une technique d’assemblage remontant à la fin du XVIIe ou du XVIIIe siècle, quand ceux utilisés à l’époque de Colomb étaient en fer ou en bois. L’épave se trouverait en outre, selon l’étude des récits d’époque, trop loin du rivage pour être celle de la Santa Maria.

Barry Clifford, le chef de l’expédition qui avait effectué cette découverte, comparait la Santa Maria à un Everest personnel à gravir pour le chasseur de trésor. L’ascension est donc loin d’être terminée, puisqu’on n’a toujours aucune trace du bateau : seule son ancre, sauvée du naufrage, est exposée dans un musée de Port-au-Prince.