Pour vous inscrire à notre newsletter, c'est ici !
Merci pour votre inscription !
Erreur de saisie
ACCUEIL
jeunesse
catalogue
AUTEURS
TRÉSOR PERDU
DIAMANTS VOLÉS
histoires de TRÉSORS
PRESSE
CONTACT

PÊCHE MIRACULEUSE EN ISRAËL

PUBLIÉ LE

24

February 2015

Une banale excursion de plongée dans le port antique de Césarée en Israël s’est récemment transformée en pêche miraculeuse, quand des plongeurs ont découvert au fond de l’eau ce qu’ils croyaient être un simple jeton de jeu de société égaré, avant de s’apercevoir que des dizaines d'autres pièces jonchaient le sable à ses côtés. C’est finalement 2.000 pièces d’or vieilles d’un millénaire qui ont été remontées, soit un butin de 9 kg qui constitue d’ailleurs le plus important trésor numismatique jamais mis au jour en Israël.

Ce fabuleux trésor est constitué de dinars, de demi-dinars et de quart de dinars datant de la période du califat Fatimide (909-1171) et en excellent état de conservation, alors même que la pièce la plus ancienne aurait été frappée à Palerme, en Sicile, dans la seconde moitié du IXe siècle. Reste à savoir d’où il provient… Selon les archéologues, les violentes tempêtes de cet hiver auraient pu contribuer à faire remonter les pièces en agitant les fonds marins. Ce tas d’or représente en tout cas une véritable fortune probablement issue d’un navire ayant fait naufrage : les experts estiment qu’il pourrait s’agir d’un bateau qui aurait convoyé les taxes collectées dans la région vers le gouvernement central en Égypte, ou d’un navire marchand qui aurait commercé entre les ports de la Méditerranée. L’argent aurait aussi pu servir à payer les salaires de la garnison qui défendait Césarée.

Quoi qu’il en soit, la dynastie Fatimide a depuis longtemps été reconnue comme immensément riche, son avènement ayant également coïncidé avec un renouveau du commerce maritime dans l’est du bassin méditerranéen. Le Guardian rapporte cependant que le butin est désormais la propriété d’Israël, et qu’il n’y aura pas de commission pour les auteurs de la découverte.