Pour vous inscrire à notre newsletter, c'est ici !
Merci pour votre inscription !
Erreur de saisie
ACCUEIL
jeunesse
catalogue
AUTEURS
TRÉSOR PERDU
DIAMANTS VOLÉS
histoires de TRÉSORS
PRESSE
CONTACT

PURUCHUCO : LE TRÉSOR ARCHÉOLOGIQUE ÉPARGNÉ

PUBLIÉ LE

26

March 2015

On pourrait facilement confondre Puruchuco avec n’importe quelle colline des alentours de Lima, à ce détail près que le site recèle un complexe datant de l’Empire inca et renferme plus de 2 000 momies, des céramiques ainsi qu’une centaine d’objets en or et en argent. Un véritable trésor archéologique donc, que les autorités péruviennes cherchent actuellement à préserver de l’expansion tentaculaire de la capitale, qui ne cesse en effet de s’étendre, et notamment de la construction d’une nouvelle autoroute dont le tracé prévoit de couper en deux le site de Puruchuco. Le ministère de la Culture est ainsi intervenu pour paralyser le chantier et un plan alternatif a finalement été proposé, consistant en la construction de deux tunnels à trois voies qui passeront sous la partie la plus étroite de la colline, de façon à ne pas détruire la nécropole inca. Clide Valladolid, directrice du musée du site, souligne que beaucoup de fouilles restent à mener sur les 76 hectares de Puruchuco dont seulement 10 % ont fait l’objet d’excavations à ce jour, et qui contiendrait des monuments et des mausolées préhispaniques encore inexplorés par manque de financement.

Puruchuco signifie en langue quechua « casque de plumes », parure portée par le Curaca, la plus haute autorité Inca du lieu, qui régnait sur cet important site religieux et administratif il y a cinq siècles. Les momies avaient été découvertes en 2000 par l’archéologue William Cox, et beaucoup portaient des impacts de mousquet ou de coups d’épée qui laissent à penser qu’une bataille féroce a opposé les Incas aux Espagnols arrivés dans la région de Lima en 1532.