Pour vous inscrire à notre newsletter, c'est ici !
Merci pour votre inscription !
Erreur de saisie
CONTACT
L'or de sipÁn
AUTEURS
catalogue
jeunesse
ACCUEIL
histoires de TRÉSORS
PRESSE

Q/R #5

PUBLIÉ LE

1

September

Retrouvez ici les réponses de l’auteur aux questions qui lui ont été posées sur Facebook lors de la cinquième séance de Q/R de la chasse au trésor...

Si on ne sait toujours pas par où commencer, que faire ?
Je vais paraphraser un conseil donné par une chercheuse qui me semble judicieux : Il faut lire le journal en relevant les choses qui interpellent. Puis il faut essayer de résoudre les éléments cryptés figurant sur la carte ou dans les marges. Enfin, essayer de trouver des liens entre les trois éléments : carte, texte et cryptos.

J’ai beaucoup d’éléments en ma possession qui ont été décryptés, relevés, constatés (texte, carte et annotations). J’ai commencé à rassembler ces pièces des différents puzzles avec une logique évidente. Je suis donc censée retrouver cette même logique pour les autres pièces et pourtant, je suis bloquée et n’arrive plus à avancer… pourquoi selon vous ?
Il faut essayer de comprendre l’articulation/la construction de la chasse. Si je devais reprendre votre analogie du puzzle, avec quelques morceaux assemblés vous devriez voir s’il s’agit d’un paysage de bord de mer ou d’une église et ainsi mieux orienter vos recherches de pièces manquantes.

J’ai bien pris note qu'il n'y avait pas de fil rouge. Cependant afin d'accrocher une pièce de puzzle à une autre, il faut normalement un point de jonction. Ici, cette jonction est-elle plutôt du type : une rose + une tulipe = un bouquet (éléments de même type) ; une bouteille + une grappe de raisin =du vin (éléments de type différent mais se complétant) ; ou n’y a-t-il aucun élément de jonction, les pièces se juxtaposant afin de donner une image finale ?
Je ne peux pas commenter de façon aussi précise la construction du jeu… mais il y a évidemment une logique, il ne s’agit pas de mettre bout à bout des éléments incohérents entre eux.

Est-ce que, sans aucune annotation, le trésor est trouvable (hors hasard) ?
Non, c’est impossible !

Est-ce qu'une IS apporte différents indices ?
Une IS peut en effet apporter plusieurs indices.

Le petit port de pêche mentionné en jour 1 a-t-il une existence géographique réelle ?
Cela n’a pas d’importance pour la chasse.

En dehors du bateau qui l'a amené au petit port de pêche, notre aventurier emprunte-t-il un moyen de locomotion dans son périple ?
Non.

Dans le carnet ou la carte, peut-on trouver des anagrammes utilisant des cryptos ou textes jusqu'à vingt lettres, ou si vous préférez quel est le nombre maximum de lettres utilisées pour les anagrammes ?
Je vais vous répondre en empruntant une citation de Max Valentin : « une anagramme de plus de quinze lettres relèverait de la divination ».

Est-il possible qu'un lieu présent sur la carte ne soit pas du tout utile ?
Très bonne question, rien ne s’y oppose en effet !

La « rose des vents » en haut à droite de la carte doit-elle être comprise dans son entièreté au « début du voyage » ?
Oui tout à fait. Vous aurez remarqué que ce terme est volontairement un peu vague afin d’éviter de vous mettre les choses toutes cuites dans le bec...

Les 61 petits crans (orange et jaune) de la rose des vents sont-ils utiles à un décryptage ou font-ils parti du décorum central (le poulpe) ?
Ils n’ont pas d’utilité dans le décryptage, vous pouvez donc ne pas en tenir compte.

Est-ce que la « tombe de A. » est aussi celle de notre statuette ?
Non !

Est-ce qu’il y a trois utilisations de chaque crypto ?
Non.

Le 1 du dernier crypto aurait pu être de n'importe quelle couleur. Mais aurait-il pu être seulement en gras ou en italique ?
Oui, il fallait juste qu’il se démarque des autres en effet.

Pour le crypto de la page 43 « un cercle les précède… » Diriez-vous que cela concerne plutôt : le jour du journal où il apparaît ? plusieurs jours du journal ? à une énigme ? à La chasse en général ?
1 et 2 : je ne peux pas répondre car cela reviendrait à donner trop d’informations. 3 : oui. 4 : non.

Est-il normal de parler de rotation de la Terre lorsqu'il s'agit d'une révolution ?
Est-ce normal d'employer piqûre pour une morsure de serpent ?
C’est la preuve que l’on peut être un excellent aventurier et commettre quelques approximations sémantiques… qui n’ont cependant pas d’impact sur les énigmes.

Est-ce que« l’alcool local » est le champagne ?
Cela me surprendrait beaucoup !

DESIGN ZBRAH

© ÉDITIONS DU TRÉSOR

MENTIONS LÉGALES
Vous souhaitez être tenu au courant de nos parutions ?
Laissez-nous votre adresse email !
Merci pour votre inscription !
Erreur de saisie